Logo Chauch Blason Chauch

chauche m.merlet2

 

 

ÉDITO

 

 

Chers amis Chauchéens,

 

C’est une année 2017 qui se termine, une année chargée en ce qui concerne l’actualité de notre commune.

Notre nouveau centre bourg est installé avec l’ouverture de la nouvelle boulangerie, l’extension de la boutique du fleuriste et un troisième local, à ce jour encore vacant. Cette réalisation dynamise notre bourg, le rend plus attrayant de par son architecture et les coloris employés. L’ajout des décorations lumineuses en cette fin d’année l’a rendu encore plus éclatant. Ce lieu de rencontre doit permettre de conforter tous nos commerces et services, essentiels pour maintenir la vie de notre bourg. La date de l’inauguration sera communiquée dans le bulletin de février prochain.

Cette année verra la concrétisation de notre nouveau lotissement « Le Hameau des Prés ». En tant qu'éco-quartier il adoptera de nouvelles notions : orientation optimale des habitations par rapport au soleil, aménagement arboré des parcelles, conseils afin de respecter l’intimité des habitants… Les Chauchéens pourront profiter de « La vallée des Prés », espace vert aménagé qui se veut un lieu de rencontre et de détente.

Notre Agence Postale ne répondait plus à un certain nombre d’exigences : accès difficile pour les personnes handicapées, intérieur vétuste et inconfortable, électricité à refaire, temps d’ouverture trop restreint. Ce constat nous a amené à proposer à Annie GABORIEAU, gérante de l’agence postale, d’intégrer le service administratif de la mairie pour prendre en charge le suivi et la gestion du restaurant scolaire, proposition qu’elle a acceptée. L’Agence Postale deviendra au 1er février un Relais Poste localisé dans notre supérette où le temps d’ouverture est beaucoup plus important. Cette nouvelle activité permettra de conforter le commerce.

Au mois de mars dernier, Familles Rurales, en charge de la gestion du restaurant scolaire nous a annoncé qu’elle ne désirait plus assurer ce service. Après une rencontre entre les deux parties, nous avons convenu que la reprise se ferait au 1er janvier 2018. Depuis cette date, le service administratif de la mairie et l’adjointe en charge n’ont pas ménagé leur peine pour être prêts le jour J. Ce fut une période très tendue car les modalités de cette reprise sont excessivement complexes administrativement. Il a également fallu continuer à gérer le quotidien et les projets engagés. C'est pourquoi, je tiens donc à remercier toute l’équipe et souligner son investissement, son sens du Service Public. Dorénavant, la mairie sera l’interlocuteur exclusif pour le restaurant scolaire.

Nous avons décidé de faire évoluer la structure de la mairie suite à une étude d’organisation initiée fin 2016. Après le départ en retraite fin mai de Jean-Claude MARTIN, nous avons recruté notre responsable technique Sylvie AUVRAY début août. En décembre, Denis PILARD faisait, lui aussi, valoir ses droits à la retraite. Nous sommes en cours de recrutement pour son remplacement. Cette année 2017, nous avons également pérennisé l’emploi aux espaces verts de Laurent OUVRARD et, en mai 2018, Ophélie GUÉDON devrait rejoindre l’équipe de manière définitive. Je tiens aussi à remercier tous les acteurs du pôle technique pour avoir assuré, malgré deux départs, l’essentiel de l’entretien de la commune. Enfin, Adélaïde BRETIN a pris la responsabilité du pôle administratif et Muriel ANGIBAUD nous a quittés fin décembre pour réaliser son projet personnel après deux années à CHAUCHÉ. Elle est remplacée par Marie FRAPPIER qui était en poste à LA GENÉTOUZE.

Fin avril début mai, les quatre logements seniors, « La résidence de la Cure », issus de la réhabilitation des locaux de l’ancienne école Saint Christophe seront livrés. Ceux-ci sont réservés en priorité aux personnes âgées confrontées à des difficultés de déplacements, d’entretien d’une maison et/ou d’un terrain devenu trop grands, un logement inadapté au vieillissement, à une perte d’autonomie, un manque de confort, un isolement.

La construction du PLUIh se poursuit et nous entrons dans la phase de définition des différentes zones : urbanisables, économiques, agricoles, naturelles. Ces zones devront tenir compte des contraintes imposées par l’Etat : emprise sur les terres agricoles restreinte, limitation des déplacements en voiture, intégration des trames vertes et bleues, biodiversité. Ceci aura pour effet de concentrer les futures constructions pour de l’habitat dans et autour de l’agglomération, dans les dents creuses des villages de La Brossette, La Coumaillère et La Bichonnière. Pour les autres villages, seules les extensions liées à l’existant seront autorisées.

Je terminerai mon édito en rappelant une nouvelle fois la désertification médicale. L’avenir est sombre. Les solutions en vogue, portées par l’Etat, évoquent la construction de Maisons de Santé, des financements pour faciliter le quotidien de nouveaux médecins… rien qui ne soit décisif pour de futures implantations. Nous avons à agir malgré tout, et l’association des Professionnels de Santé du territoire est active pour préparer la venue de ces futurs médecins : définition d’un Projet de Santé, annonces dans les universités, dans les revues spécialisées, participation à des forums, des salons…

Je vous souhaite, au nom de tout le Conseil Municipal et des agents communaux, une belle année 2018, de beaux moments avec votre famille et vos amis avec bien sûr une excellente santé.

J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé.

Voltaire

 Christian MERLET

Maire